Histoire du TGM

Le Train Tunis-Goulette-Marsa (TGM) est la première ligne ferroviaire de Tunisie, reliant la capitale à La Marsa, sur la côte nord, via le port de La Goulette, et desservant également le site archéologique de Carthage. Le 23 août 1871, après avoir refusé plusieurs demandes venant de France, d’Italie et du Royaume Uni, le gouvernement cède à un citoyen britannique, Edward Pickering, la construction et l’exploitation de deux lignes ferroviaires dont une qui relie Tunis à La Goulette en passant par la rive nord du lac de Tunis. Cette section est inaugurée en 1872  et en 1874 est mise en service la liaison entre La Goulette et La Marsa, suite à une nouvelle concession à Pickering qui avait abouti à la création de la Tunisian Railway Company. Dès lors, ces concessions changeront d’exploitant à plusieurs reprises, rachetées d’abord par une société italienne, puis par des français, et reprise enfin en 1905 par la Compagnie des tramways de Tunis. La même année est mis en place le tracé direct entre Tunis et La Goulette, traversant le lac de Tunis, créant une deuxième liaison, plus directe et rapide, entre Tunis, La Goulette et La Marsa: c’est à partir de ce moment que la ligne sera connue sous son nom actuel : TGM

Plan-TGM-Tunis

Source : Commune de Tunis

 

Le TGM aujourd’hui

Extension: 19 km

Nombre de stations: 18

Durée du trajet: 45 minutes

Fréquence de passage des trains: de 10 à 20 minutes

 

Le TGM en rétrospective

1871 : Le projet de la ligne ferroviaire Tunis-Goulette prend forme, et Edward Pickering, industriel anglais propriétaire de la concession, entreprend sa construction.

1872 : La ligne Tunis-Goulette est inaugurée par Mohamed Sadok Bey, et la “Tunisian Railways Company Limited” est créée.

1874 : La ligne Goulette-Marsa est inaugurée.

1880 : La concession est rachetée par l’italien Raffaello Rubattino.

1898 : Le réseau est racheté par la Compagnie Bône-Guelma

1905 : La Compagnie Bône-Guelma cède la ligne du TGM à la Compagnie des Tramways de Tunis (CTT). L’électrification de la voie est effectués, remplaçant les locomotives à vapeur. Le tracé direct à travers le lac de Tunis, entre Tunis et la Goulette, est inauguré, et la ligne porte désormais le nom de TGM. Il existe désormais deux lignes: la ligne nord, qui passe par la ligne nord du lac de Tunis, et la ligne sud, celle qui traverse le lac et qui subsiste aujourd’hui.

1963 : La Société Nationale des Transports est créée et prend en charge l’exploitation du TGM.

1965 : La première ligne, passant par la rive nord du lac de Tunis, est démantelée, la ligne sud est désormais la seule existante.

2003 : Création de la Société des Transports de Tunis (Transtu), qui prend en charge l’exploitation de la ligne.

 

→ Pour approfondir :

3 réflexions au sujet de « Histoire du TGM »

  1. Ping : A la Goulette, l’art de vivre menacé des juifs tunisiens – KelNews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *